de El Nido à Manille

de El Nido à Manille

Lundi 23 Novembre 98′

6:15, je pars avec un couple de français pour prendre un bateau à destination de Sabang, En gros, on se tape 8 heures de bateau dans un mer plus qu’houleuse, assis sur des lattes en bois. Je crois que je suis blasé des bateaux pour quelques temps.

A Sabang, notre bateau n’arrive pas à nous débarquer à cause des vagues, un autre bateau vient nous chercher, celui de Robert. C’est un vrai jeu d’équilibre pour passer de bateau en bateau. Robert se prépare à atteindre l’embarcadère, il se place dans une vague et c’est parti. On passe à 30 cm d’un poteau de l’embarcadère, il en fallait peu pour qu’on se le tape mais heureusement Robert s’est jeté l’eau pour récupérer le coup.

Crevés de notre journée, on finit tranquillement la soirée.

Mardi 24 Novembre 98′

Quand je me lève à 7:00 les français sont déjà partis.

philippines_12Fort d’un breakfast à 50 pesos,je m’attaque au Monkey Trail, ça dure effectivement 1 heure, mais ça monte hyper raide, et ça descend hyper glissant. Quand j’arrive à Underground River je suis sur les genoux. Je dis au type que je prendrai un bateau pour le retour, ça va me coûter 300 pesos !

Je pars faire mon tour sur l’Underground River, je suis seul avec le guide. Il me montre des stalactites et « gmites » qui ressemblent à des statues humaines,. des bananes, des dinosaures,… On en profite pour faire un stop devant les chauves-souris.

Quand je ressors j’attends d’abord mon bateau pendant 20 minutes. Quand il arrive je vois 2 types plus jeunes que moi à le piloter. Il y a beaucoup de vagues et ils plantent le bateau sur la plage. On passe 1/2 heure pour le remettre à l’eau. Ensuite il y a un problème de moteur : encore 1/2 le temps qu’ils démontent l’hélice. Vers 11:00 j’arrive enfin à Sabang.

Un type me dit que le Jeepney pour Puerto Princesa partira à midi si il y du monde, et à 13:00 si il faut attendre. En clair : on ne partira pas avant 13:00.

philippines_23 12:50, le Jeepney est plein alors on décolle. Il pleut et la route est toujours aussi pourrie. A mi-chemin on s’arrête : un autre Jeepney n’arrive pas à monter alors on descend pour aller l’aider à sortir de la boue. Ensuite on reprend la route, c’est très pénible car on est secoués dans tous les sens pendant des heures.

On arrive à Puerto Princesa vers 17:00. Je fonce au Duchess pour prendre la douche que j’attends depuis 2 jours. Je pars ensuite à la recherche d’un CyberCafé, il pleut des cordes, un type s’arrête et me propose de monter dans son camion : il s’appelle Denis et il est très sympa. Je lui demande de me poser un peu plus loin car il n’y a pas de cybercafé sur cette route. Je continue en tri-cycle et quand j’arrive enfin devant la porte du cybercafé, il est fermé. Bon, il ne me reste plus qu’à aller manger, je trouve le Swiss Inn où, par bonheur, il y a une connexion Internet, bah voilà !

En rentrant au Duchess je croise les français qui sont arrivés ce matin.

Mercredi 25 Novembre 98′

J’ai eu quelques problèmes d’estomac cette nuit. En plus de ça il a eu ce groupe de 5 ou 6 qui ont discuté jusqu’à 2:00 du matin, j’ai failli me lever mais ils ont finalement arrêté. Il y avait aussi cette guirlande musicale de merde qui ne s’arrêtait plus ! Bref, levé 7:30 la tête dans le sac, alors que je voulais me faire une grasse matinée.

Je croise le couple de français et je pars ensuite faire un tour sur le Market de Puerto Princesa. Vers 12:30 je les retrouve dans un resto végétarien. L’après-midi on retourne ensemble au market, ils me montrent tous les coins sympa et on termine cette promenade par un verre de Buko (jus de coco). On fait ensuite une visite du musée de Palawan.

Il est 19:00, je les retrouve au Ihaw Ihaw : le resto en bamboo. La bouffe est toujours aussi bonne et il y a Olive, la chanteuse que j’avais rencontré il y a quelques jours. Superbe !

En rentrant au Duchess, ils regardent leur super-film Filipinos. J’en profite pour terminer sur un petit Mango Juice.

Jeudi 26 Novembre 98′

Ce matin les français partent pour Manille, je leur dis à demain soir.

Je fais un tour au marché pour prendre quelques photos. Pendant quelques minutes je deviens l’attraction : ils veulent tous que je les prenne en photos. La temps est pourri alors je vais me mater un film : Blade avec Wesley Snipes, c’est vraiment pas mon truc mais c’est ça ou rien. Je fini la journée dans un petit resto Viet’ près du Trattoria Inn. Ce soir ma dent me fait super mal, je vais me coucher.

Vendredi 27 Novembre 98′

Aujourd’hui encore il va falloir tuer le temps : mon avion est à 17:00. Session Internet le matin, repas chez le Végétarien à midi, et l’après-midi il pleut mais je vais quand même au marché.

philippines_30Sur le retour je croise les Canadiens, ils sont partis hier après-midi de Taytay et sont arrivés ce matin à 3:00. La route était complètement défoncée et ils sont restés coincés pendant 3 heures dans la boue, en attendant qu’un autre Jeepney vienne les chercher. A Taytay ils ont croisé Alex et Sergio qui se sont tapé une galère pour trouver un ferry pour Coron-Coron.

Après une bière au Backpackers, je pars prendre mon avion pour Manille. On arrive vers 18:30 : j’ai pas trop compris pourquoi on a atterri sur l’aéroport International, puis on a roulé (avec l’avion) jusqu’au National. En sortant du Terminal un type me dit « 380 pesos pour Malate », il se fout moi ou quoi lui ??

Je marche jusqu’à l’arrêt de metro de Baclaran, et résultat ça me coûte 10 pesos.

20:30, Jacques débarque au Malate Pension, ils ont pris un double 50 mètres plus loin pour 280 pesos. On part à la recherche d’un végétarien qu’on ne trouve pas, alors on se pose dans un excellent petit Chinois.

J’ai chopé la crève avec ces clim’ On peut difficilement faire mieux : la crève, un mal de dent et la chiasse depuis 1 semaine.

Samedi 28 Novembre 98′

Vers 8:00 je pars avec les français pour le marché de Baclaran. C’est un marché énorme avec surtout des stands de chaussures, de sacs et de t-shirts. Ca grouille dans tous les sens, c’est halluciant.

Vers 11:00, on se fait un parcours metro et taxi jusqu’au Ayala Center. On y passe la moitié de l’après-midi, histoire de faire un peu de shopping.

15:30, un taxi nous ramène à Malate, on se prend un verre dans un cybercafé et on pli bagages pour l’aéroport. Un premier taxi nous dit dit « ok, je met le taxi meter mais vous me donnerez au moins « , on moins 20 pesos de plus en considération du trafic »,on descend 500 mètres plus loin.  Un 2e taxi arrive et met le taxi meter, sans rien négocier : il habite en fait à côté de l’aéroport.

Arrivé à l’aéroport on passe une premier contrôle dés que l’on entre, ensuite on passe le contrôle de British Airways avant de faire enregistrer les bagages. Ensuite on passe le guichet de la taxe d’aéroport (500 pesos !) et ensuite la douane. La fille me dit avec sourire un sourire niais « Vous avez dépassé la durée autorisée pour votre Visa, il faut passer au guichet Duty pour payer ». J’avance jusqu’au guichet et là ça commence « Bonjour, j’ai dépassé de 2 jours mon Visa », elle prend mon passeportet ma carte d’emnbarquement et me dit « Vous devez payer 960 pesos Monsieur ». Oh bordel c’est hyper cher  » Ecoutez , je ne peux pas payer cette somme, je n’ai plus d’argent… » elle me répond « Alors vous ne pouvez pas partir ! ». J’insiste et elle finit par m’envoyer vers son superviseur, c’est un gros moité-Chinois moité-Philippin et ça n’a pas l’air gagné. « Bonjour, blah blah blah… j’ai été malade pendant 2 jours, c’est pas de ma faute… » Il regarde mon passeport et ma carte d’embarquement et reste intransigeant « 23 jours au lieu de 21 ! ». Puis finalement il me demande mon billet d’avion ! Je suis foutu ! Il va voir que j’avais prévu de repartir le 28 !! Il passe un coup de fil et me dit « Vous aviez décidé de partir le 28 ». Bon, j’ai rien à perdre maintenant : « Oui mais je suis arrivé à Manille on m’a dit que je ne pouvais rester que je 21 jours, alors j’avais prévu de changer les vols, et puis je suis tombé malade… je n’ai que 500 pesos en poche, je suis étudiant, qu’est-ce que je peux faire ? » Et là, comme souvent en Asie, le gros me propose une solution : « Bon, vous allez revenir aux Philippines ? » « Oui bien sure » « Quand ça ? » « Euh, l’année prochaine » « Ok, alors vous paierez la prochaine fois ». Il met alors un tampon dans mon passeport avec une annotation, et c’est fini ! Whaoo  quel bol !

Je retrouve le couple de français et leur raconte mon histoire qui les fait bien rigoler. Je continue ensuite porte 7 pour un autre contrôle rayon-x et un autre fouillage de sac.

J’ai compté, ça fait 6 points de contrôle, ils ne plaisantent pas ici.

THE END


Les guides de voyage pour les Philippines

Philippines - 12ed - Anglais (Broché)


Prix: EUR 29,50
Neuf à partir de: EUR 29,50 En stock
D'occasion à partir de: EUR 17,97 En stock

Petit Futé Philippines (Broché)


Prix: EUR 16,95
Neuf à partir de: EUR 16,95 En stock
D'occasion à partir de: EUR 8,30 En stock

Philippines (Broché)


Prix: EUR 29,50
Neuf à partir de: EUR 29,50 En stock
D'occasion à partir de: EUR 26,55 En stock

PHILIPPINES 1/1M3 (Carte)


Prix: EUR 12,95
Neuf à partir de: EUR 8,23 En stock
D'occasion à partir de: EUR 8,83 En stock

The Rough Guide to the Philippines (Broché)


Prix: EUR 25,46
Neuf à partir de: EUR 12,26 En stock
D'occasion à partir de: EUR 16,02 En stock

Insight Guides: Philippines (Broché)


Prix: EUR 28,02
Neuf à partir de: EUR 15,14 En stock
D'occasion à partir de: EUR 11,51 En stock

The Philippines: Islands of Enchantment (Broché)


Prix: EUR 17,88
Neuf à partir de: EUR 12,93 En stock
D'occasion à partir de: EUR 13,08 En stock

Philippines Travel Guide (Broché)


Prix: EUR 27,36
Neuf à partir de: EUR 19,59 En stock
D'occasion à partir de: EUR 20,82 En stock
 

Réagissez à cet article

Lire les articles précédents :
El Nido

El Nido Mardi 17 Novembre 98' 07:00, les Jeepney et les tri-cycle n'arrêtent pas de passer, ça s'agite en bas,...

Fermer